Health Foundation ASC ORIENTATION D'ÉLEVAGE RESPONSABILITÉS OF ÉLEVEURS.

Tous les éleveurs de Cock­ers doivent se sen­tir respon­s­ables de l'avenir de la race qu'ils ont choisi d'utiliser pour leur pro­pre plaisir. Par­mi leurs objec­tifs logique, il importe, non seule­ment d'améliorer la per­for­mance de leur lignée en beauté, en obé­di­ence, ou sur le ter­rain, mais aus­si d’améliorer la qual­ité de leurs chiots de com­pag­nie. Trop sou­vent, on né se préoc­cupe pas ou peu de l’éradication des tares hérédi­taires, bien que cela change d'une manière positive.

En tant qu’éleveurs respon­s­ables et mem­bres de l'American Spaniel Club, nous devons au Cock­er Améri­cain de déploy­er de sérieux efforts pour réduire l'incidence des tares hérédi­taires. Nous devons être con­scients de tous les prob­lèmes de san­té au sein de notre race. Ces recom­man­da­tions né con­cer­nent que quelques-unes des tares les plus répan­dues et les plus graves. Actuelle­ment, notre reg­istre de san­té réper­to­rie tous les Cock­ers qui lui sont soumis et qui sont exempts des tares que nous sommes en mesure de con­trôler par des tests standardisés.

Lorsque nous envis­ageons une repro­duc­tion, nous devons éval­uer nos lignées, non seule­ment pour la struc­ture, le type, l'attitude et le tem­péra­ment, mais aus­si pour les tares de san­té. Les Cock­ers avec des car­ac­téris­tiques géné­tiques qui entraî­nent des douleurs ou celles qui exi­gent un traite­ment à vie ou une inter­ven­tion chirur­gi­cale néces­saire à la survie, né devraient pas repro­duire. Lorsqu’on envis­age l’élevage de Cock­ers por­teurs de tares légères, nous devons réfléchir à ce que le chien peut apporter à la race. A‑t-il suff­isam­ment de qual­ités pour sur­mon­ter les défauts ? Une des con­tri­bu­tions impor­tantes que nous pou­vons tous faire est de com­mu­ni­quer hon­nête­ment. Si un chien développe une tare, tous les acheteurs de descen­dants qui pour­raient être util­isés pour la repro­duc­tion, et, dans le cas d'un étalon, les pro­prié­taires des chi­ennes de race qu'il a sail­lies, doivent être aver­tis. De cette façon, d'autres éleveurs béné­fi­cient d’informations dont ils doivent dis­pos­er pour leurs pro­grammes de sélec­tion et une con­tri­bu­tion majeure à l'avenir de la race sera réal­isée. Enfin, cer­tains pour­raient penser que les recom­man­da­tions présen­tées ici sont trop restric­tives. Néan­moins, l'incidence des tares hérédi­taires a atteint de telles pro­por­tions chez les Cock­ers que seul le strict respect des principes recon­nus de sélec­tion géné­tique pour­ra réduire leur fréquence.

By following these guidelines, by improving the sincere communication between breeders, and by educating and accompanying the new breeders, we can reduce the incidence of these flaws that threaten the future of our (American) Cocker.

TWENTY BASIC PRINCIPLES OF BREEDING

Par Ray­mond H.Oppenheimer

Consistently breeding top show dogs is an art and the legendary British expert succeeded in a difficult breed - the Bull Terrier. These basic breeding principals must be studied if you intend to breed your own show dog!e légendaire expert bri­tan­nique a réus­si dans une race dif­fi­cile — le Bull Ter­ri­er. Si vous avez I'intention d'élever votre pro­pre chien d'exposition, il est impor­tant d'étudier les fon­da­men­taux I

1. Né faites pas de croise­ments hasardeux. Un croise­ment judi­cieux peut être d'une grande valeur un mariage incon­séquent risqué de pro­duire l'accumulation de tous les défauts imag­in­ables de la race.

2. Né repro­duisez pas en lignées unique­ment pour le plaisir de repro­duire en lignées. L'élevage en lignées avec des types com­plé­men­taires peut apporter de grandes réus­sites; avec ceux qui né sont pas com­plé­men­taires, cela con­duira à un désas­tre immédiat.

3. Né prenez pas con­seil auprès d'éleveurs qui n'ont jamais atteint la réus­site. Si leurs opin­ions en valaient la peine, ils I'auraient prou­vé par leurs succès.

4.  Né don­nez pas foi au cliché pop­u­laire selon lequel le frère ou la sœur du grand cham­pi­on sont tout aus­si bons pour la repro­duc­tion. C'est vrai une fois sur cent. Cela dépend de I'animal concerné.

5. Don't credit your own dogs with virtues they don't possess. Self-deceit is a stepping stone to failure.

6. N'élevez pas à par­tir de mau­vais sujets; I'absence d'un défaut né sig­ni­fie en aucun cas [a présence de la qual­ité correspondante.

7. Don't try to line breed to two dogs at the same time; you will end by line breeding to neither.NDT : choi­sis­sez votre étalon idéal et tenez‑y vous !]; vous finiriez par né pro­duire la lignée d'aucun d'entre eux.

8. N'évaluez pas la valeur d'un étalon d'après sa descen­dance de qual­ité inférieure. Tous les repro­duc­teurs génèrent par­fois de moins bons sujets ; ce qui compte, c'est la qual­ité de leurs meilleurs produits.

9. Né lais­sez pas les sen­ti­ments per­son­nels influ­encer votre choix d'un étalon. Le bon chien pour votre chi­enne est le bon chien, peu importe son propriétaire.

10. Don't allow admiration of a stud dog to blind you to his faults. If you do you will soon be the victim of auto-intoxication.

11. Don't mate together animals which share the same fault. You are asking for trouble if you do.

12. Don't forget that it is the whole dog that counts. If you for- get one virtue while searching for another you will pay for it.

13. Né cherchez pas le chien par­fait pour votre chi­enne. Le chien par­fait n'existe pas! Ni la chi­enne parfaite !

14. Don't be frightened of breeding from animals that have obvious faults so long as they have compensating virtues. A lack of virtues is far the greatest fault of all.

15. Né mariez pas de types non com­plé­men­taires. La capac­ité à recon­naître le type en un coup d’œil est le meilleur don d'un éleveur: deman­dez aux éleveurs chevron­nés de vous expli­quer ce point — il n'y a pas d'autre moyen d'apprentissage. (Je défini­rais les types de chiens non com­plé­men­taires comme ceux qui ont tous deux les mêmes défauts et man­quent des mêmes qualités.)

16. N'oubliez pas la néces­sité de priv­ilégi­er la qual­ité de la tête. Cette qual­ité risqué de dis­paraître très vite.

17. Don't forget that substance plus quality should be one of your aims. Any fool can breed one without the other!

18. N,oubliez pas qu'une belle tête et son har­monie devraient être un autre de vos objec­tifs. Beau­coup de gens né peu­vent jamais con­juguer les deux !

19. N'essayez jamais de cri­ti­quer un beau Bull Ter­ri­er. Le Beau n'est pas seule­ment une joie pour tou­jours, mais un beau Bull Ter­ri­er devrait être une source de fierté esthé­tique et de plaisir pour tous les vrais amoureux de la race.

20. Né vous con­tentez que du meilleur. Le sec­ond choix n'est jamais assez bon.